Allgemeine Infos Energies renouvelables 
Startseite  >  Energie  >  Energies renouvelables

Energies renouvelables

la Terre reçoit en une demi heure autant d´énergie solaire qu'elle pourrait couvrir la consommation globale d´énergie d´une année. Cette énergie peut être activée exploitée instantanément grace au photovoltaique, au solaire thermique, et indirectement grace à ( = par le biais de )des installations éoliennes. Un autre grand volet de la pénétration du soleil est stockée dans les plantes et peut être utilisé par le biais de l´utilisation énergétique de ces plantes. L´utilisation des énergies  renouvelables comporte – engendre – produit - a - quelques avantages.

La fin des energies fossiles / Sauvegarde du climat

Les resources énergétiques renouvelables ne peuvent pas être épuisées par l´utilisation durable par l´Homme et offrent ainsi une indépendence aux energies fossiles. En ce qui concerne le pétrole on part du principe que ce dernier s´épuisera pendant ce siècle et que le pic de la soi – disante courbe Hubbert sera atteint dans un future proche. L´arrivée au pic principal signifie que la moitié des réserves disponibles est épuisée et que le prix du pétrole à l´avenir sera soumis annuellement à de fortes augmentations de prix. En partie, les chercheurs partent d´ores et déjà du principe d´un dépassement de ce point. L´autre grande ressource énergétique fossile (le gaz) est plus longuement disponible que le pétrole, toutefois il est aussi prévu une fin de l´extraction dans ce siècle. Il y a en charbon (lignite, houille) au niveau mondial encore beaucoup de reserves, mais l´extraction a de plus en plus d´envergure et est chère.

Du CO2 se libère très rapidement par la combustion de la ressource énergétique fossile   lequel s´est formé pendant des milliers d´années étant lié à ces supports énergétiques.

Cela est co-responsable de la naissance de l´effet de serre. En outre le CO2 est émis par le biais de la construction des centrales électriques, l´extraction et le transport des matières premières – souvent sur des milliers de kilometres.

L'utilisation de l'énergie solaire et éolienne n'émet presque pas de CO2. L´utilisation énergétique de la biomasse a la réputation d´être neutre en CO2 lors d' une exploitation durable; soit, il est émis autant de CO2 que les végétaux ont en amont absorbé et stocké. Une plante génère des nutriments importants pour sa croissance par le biais de la photosynthèse. Pour pouvoir procéder à la photosynthèse, la plante a besoin de CO2, qu´elle extrait de l´air environnant en émettant de l´oxygène. Le volume de CO2 qui est libéré par la combustion du bois est tout à fait équivalent au volume qui est absorbé par la plante en poussant. En se décomposant, les plantes émettent tout à fait ce volume de CO2 à nouveau dans l´environnement. Etant donné que,  en cas de gestion durable, les plantes récoltées sont de nouveau replantées (arbres, céréales) ou bien repoussent (herbe) et que ces plantes absorbent du CO2, un cycle du CO2 se forme – il n´y a pas de CO2 supplémentaire libéré. Les émissions de CO2 ultérieures se forment ici seulement par le biais de la construction des installations, du transport (trajets courts) et à travers l´exploitation agricole et sylvicole. L´uranium aussi est une matière première limitée , qui n´est à disposition pour une utilisation constante que seulement pour peu de décennies. Les emissions de CO2 se forment aussi ici par le biais de la construction de centrales électriques, l´extraction et le transport des matières premières. La menace potentielle proprement dite se situe dans le rayonnement radioactif ainsi que dnas le problème, non résolu jusqu´ici, de stocker les déchets dangereux de manière sure et à long terme.

Avantage financier

En période de l´augmentation croissante des prix du pétrole, les energies renouvelables ont aussi des avantages financiers. En observant le cours du prix du pétrole de ces dernières années, on peut déjà remarquer un net avantage de coûts  pour certaines biomasses. Alors que le prix du pétrole se situait en l´an 2003 en moyenne à un prix autour de 35 cts le litre de fuel, il se situe actuellement à un prix de pointe de 61 cts le litre. Depuis début 2005, on pouvait  enregistrer une augmentation de 17 cts par litre. Le prix des Pellets est situé à 36 cts pour 2 kg de Pellets, ce qui est l'equivalent d' un litre de fuel. Il est donc possible – grace à l'utilisation des energies renouvelables - de parvenir  (en partie) à une independence vis à vis des ressources énergétiques fossiles.

La valeur ajoutée locale des energies renouvelables.

Evolution du prix du fuel

Avec l'augmentation du prix du pétrole augmente aussi la somme des ressources financières qui quittent notre circuit économique en direction des groupes pétroliers. Ces ressources financières ne sont plus à disposition dans notre économie locale. Suite à l'augmentation des prix du pétrole de l´année 2004 on peut enregister une progression des dépenses de 20 Milliards d´Euros. Ces 4 dernières années, le prix du pétrole a été multiplié par 5, ce qui correspond à une perte de pouvoir d'achat de 40 milliards d'euros. Une fin de la progression des prix du pétrole n´est pas prévisible. Une indépendence de ces progressions est ainsi souhaitable et à long terme inévitable. Comme les prix du gaz en Allemagne sont indexés sur ceux du pétrole, on peut enregistrer une évolution des prix similaire à celui – ci, mais avec un décalage de 3 – 6 mois.

Renseignements sur la loi sur la priorité des Energies Renouvelables

Le but de la loi pour la priorité de ressources énergétiques (EEG) renouvelables est de permettre un développement efficace de l'alimentation en énergie en particulier dans l'intérêt de la protection du climat, de la nature et de l'environnement, de diminuer les frais économiques de l'alimentation en énergie aussi par l'insertion des effets extérieurs à long terme, de protéger la nature et l'environnement, de contribuer à éviter les conflits autour des ressources d'énergie fossiles et d'encourager le perfectionnement des technologies pour la production de courant par les ressources énergétiques renouvelables.

De plus, la loi a pour but de contribuerà l'augmentation de la part des ressources énergétiques renouvelables dans l'alimentation en courant jusqu'à 2010 à au moins 12,5 pour cent et jusqu'à 2020 à au moins 20 pour cent.